Africains Immigrés ou de la Diaspora

Loading
C'est le moment d'investir en Afrique...

Saisissez des opportunités d’affaires offertes par les pays Africains suivants:

...Burundi...Ethiopia...Ghana...Kenya...Liberia...Malawi...Nigeria... Rwanda...DR Congo...Tanzania...Uganda...Zambia...


Investissez et faites des profits dans les secteurs suivants:

...Agriculture...Food Processing...Construction and Real Estate...Small Industry...Tourism and Hospitality...Internet and Computer Services...Trade ... Transport...Energy...Services...

L'Afrique offre beaucoup d'opportunités, mais malheureusement des investisseurs étrangers, en particulier les Chinois le savent mieux que les Africains eux-mêmes. Ils ne viennent pas en Afrique tous pour investir des millions. La majorité d’entre eux n’investissent que moins de l’équivalent de 10.000 USD dans des activités qui génèrent plus 1.000 USD de profits par mois. S’ils peuvent le faire, pourquoi pas des Africains ne peuvent pas faire mieux!

Pourquoi ne pas investir maintenant? Pourtant avec n'importe quel montant dont vous disposez pour le moment, vous pouvez vous même démarrer une activité génératrice ou assister quelqu'un comme un membre de famille ou un ami à le faire.

Vous pouvez faire des profits en investissant:

En effet, dans le nouveau contexte de la mondialisation, si les Africains eux-mêmes de s’engagent pas maintenant et prennent le risque des affaires, demain risque d’être trop tard…

Beaucoup d'Africains et surtout parmi des immigrés croient qu’ils n'ont pas assez de moyens financiers pour investir. Mais ce n’est pas le cas, car ils ont des moyens mais qui sont souvent mal utilisés ou investis dans actions non durables.

Par exemple l'argent transféré régulièrement ( par Western Union ou autres voies)en Afrique par des immigrés Africains pour assister leur membres de familles peuvent être investi dans des activités génératrices de revenu et faire des profits…

Des analyses faites par la Banque Mondiale et d’autres agences internationales montrent que les transferts d’argent par les immigrants africains dans leur pays d’origine se sont accrus considérablement depuis quelques années et jouent un rôle important dans les économies de beaucoup de pays africains.

Par exemple, en 2005, la Banque Mondiale a estimé les données suivantes sur les transferts effectués pour quelques pays africains : Nigeria, US$ 3.329 million (4% du PIB de 2005) et Kenya, US$ 524 million (3% du PIB de 2005).

En 2009, au Rwanda les transferts ont atteints US$ 172 million, selon la Banque Nationale du Rwanda. Dans d'autres pays, les montants transférés ont aussi augmentés.

Ces chiffres ne reflètent que les transferts effectués par les voies bancaires et faciles à tracer.

Beaucoup d’immigrants africains ne réalisent pas que de petites sommes d’argent envoyées atteignent des sommes colossales qui contribuent considérablement à la croissance économique de leur pays d’origine.

Dans quelques pays, les montants d’argent transféré par les immigrés dépassent la totalité de l’aide au développement reçue des pays dits développés. Malheureusement, rien ou peu a été fait pour étudier la meilleure façon d’utiliser efficacement et d’investir ces sommes pour réduire la vulnérabilité des familles bénéficiaires et ainsi contribuer à l’éradication de la pauvreté dans les pays d’origine.

Dans beaucoup de cas, l’argent est envoyé par les immigrants à leurs membres de famille pour résoudre des problèmes urgents ou satisfaire aux besoins immédiats de santé, d’éducation et ou d’autres situations sociales. On remarque que rien ou peu d’argent est investi afin de générer des revenus et créer de l’emploi ; et conséquemment permettre aux bénéficiaires (parents, frères, sœurs, oncles, amis, etc.) d’avoir des capacités de résoudre eux-mêmes et définitivement leurs problèmes.

« Donner un poisson à un homme c’est le nourrir un jour, mais apprendre à un homme à pêcher c’est le nourrir toute sa vie », ainsi l’argent envoyé pour résoudre des problèmes du moment risque de créer une dépendance (perpétuer la pauvreté) parce que les bénéficiaires des pays d’origine n’acquièrent pas des capacités de devenir auto-suffisants.

C’est pourquoi, il est grand temps pour les immigrants africains de penser et d’agir différemment pour investir l’argent transféré dans les activités génératrices de revenus et créatrices d’emploi et ainsi contribuer à l’éradication de la pauvreté dans les pays africains d’origine.

En Afrique, il existe beaucoup d’opportunités et de possibilités d’affaires, et beaucoup de ressources restent non-exploitées.

Pour valoriser ces ressources, Africa Do Business suggère une stratégie simple. Il s’agit de commencer avec de petits investissements pour démarrer de petits projets générateurs de revenus dans les secteurs qui présentent beaucoup de potentialités de marché. Il s’agit des secteurs de production de produits alimentaires, de production de matériels de construction, de production manufacturière et de production d’énergie, etc.

Africa Do Business vous encourage à saisir des opportunités d’affaires qui sont actuellement disponible dans beaucoup de pays Africains. Il a des possibilités d’investir n’importe quel montant dont vous disposez pour le moment et faire des profits ! Le coût d’investissement pour démarrer un projet n’est pas exorbitant. On peut investir même à partir de 1,000 USD dans un projet qui a des possibilités d’extension dans le futur. Commencer petit avec une grande vision ! En investissant maintenant 1,000€ seulement, vous ne serez pas surpris d’ici 10 ans de voir votre investissement s’accroitre jusqu’à plus de 100,000 USD.


N’attendez pas, c’est le moment d’investir pour créer la richesse dans vos pays d’origine pour votre bien être et celui des vôtres !!

Juvenal Turatsinze
Fondateur et Manager de Africa Do Business


Return to the Africa Do Business Home page

Contact Us


Buy a New Book:
The Formula for Accelerated Change.
Only US$9.45!


Formula for Change

Get a free electronic copy now!


Build your Industry
with less 10,000 US$!


Join our Facebook Group

Africa Do Business Facebook Group


Subscribe to
our Newsletter now:

Enter your E-mail
Your First Name
Then

Don't worry — your e-mail address is totally secure.
I promise to use it only to send you Africa Do Business Newsletter.


only search africa-do-business.com